Bilan des captures déclarées de saumons en 2019

Publié le 6 Mars 2020 dans Actualités
Bilan des captures déclarées de saumons en 2019

Depuis 1987, les déclarations de captures pour les saumons sont obligatoires. Ce recensement permet au Centre National d'Interprétation des captures de salmonidés migrateurs (CNIS) d'évaluer les prélèvements par pêche aux lignes et de caractériser la taille, le poids et l'âge des individus capturés. Ces déclarations permettent également d'assurer un suivi des pêcheries en temps réel afin de fermer la pêche en cas d'atteinte du Total Autorisé de captures (TAC).

 

En 2019, 526 saumons ont été capturés dans les cours d'eau bretons. Cela représente 44,2 % de la totalité des captures déclarées au niveau national.

La part des castillons dans les captures à la ligne de saumon demeure plus élevée que celle des saumons de printemps : en 2019, les castillons représentent en moyenne un plus de 60% des captures de saumon sur la Bretagne.

 

Nombre de captures déclarées de saumons de printemps et de castillons en Bretagne en 2019
(© CNICS)

En Bretagne, le nombre de captures aux lignes des saumons varient d’un rapport 1 à 5 entre 1987 et 2019 (minimum de 526 en 2019 et maximum de 2 971 en 1994). Ces fluctuations annuelles dépendent des variations naturelles du stock mais également de la capturabilité du poisson (date d’ouverture, mode de pêche, conditions hydrologiques, température de l’eau …).

En 2019, les captures déclarées de saumons sont stables par rapport à 2018. En revanche, les castillons sont majoritaires dans les captures (60 %), contrairement à 2018 (40 %).

évolution annuelle des captures aux lignes de saumon dans les rivières bretonnes de 1987 à 201 (© CNICS)

Globalement depuis 1987, les captures aux lignes de saumon diminuent. Cette baisse est surtout liée à la diminution des captures aux lignes des castillons dont l’origine peut être multiple : effort de pêche sur les castillons moindre, baisse des effectifs de castillons... Ceci étant, la part de ces derniers dans les captures à la ligne de saumon demeure plus élevée que celle des saumons de printemps (à l’exception des années 2010 et 2018) : entre 2000 et 2019, les castillons représentent en moyenne un peu plus de 60% des captures de saumon sur la Bretagne.

En Bretagne, le TAC global a été consommé à hauteur de 13%. Plus spécifiquement, le TAC saumons de printemps a été consommé à hauteur de 35%. Il a été atteint et a provoqué la fermeture provisoire de la pêche du saumon sur 2 bassins en 2019 :

  • le 21 avril sur le Léguer avec le maintien d'une possibilité de pêche avec graciation des prises
  • le 18 mai sur l'Aulne

Source : CNICS, 20 février 2020

En savoir plus sur les modalités des déclarations de capture (site INRAe)

En savoir plus sur la pêche des salmonidés migrateurs (site generationpeche.fr)