Le calcul du nombre maximal de captures de géniteurs en eau douce

Depuis 1996, une gestion quantitative des stocks de saumons a été mise en place, sur les cours d’eau bretons avec pour objectif de contrôler les prélèvements sur les stocks de façon à les maintenir, sur le long terme, à un niveau maximisant le potentiel de captures.

Il s’agit du Total Autorisé de Captures (TAC) ; le principe est de fixer un nombre maximum de géniteurs capturables par les pêcheurs à la ligne en eau douce par bassin versant afin d'épargner un effectif suffisant de géniteurs pour préserver la ressource.

En Bretagne, 28 cours d'eau fréquentés régulièrement par les saumons font l'objet d'un TAC.

Les TACs sont définis pour les saumons de printemps et les castillons. Comme leur nom l'indique, les saumons de printemps migrent majoritairement au printemps en eau douce ; les castillons ont davantage une migration estivale. Par conséquent, on considère qu'entre début mars (ouverture de la pêche le premier week-end de mars) et le 15 juin, les poissons capturés sont des saumons de printemps. Après le 15 juin, les poissons sont généralement des poissons qui n'ont passé qu'un seul hiver en mer (les castillons). En réalité, pour distinguer à coup sûr un saumon de printemps d'un castillon, il est nécessaire de vérifier la durée réellement passée en mer en observant des écailles à la loupe (lire l'article sur la scalimétrie).

Les TAC des cours d'eau bretons validés par le COGEPOMI pour l'année 2019 sont les suivants :

Cours d'eau Surface équivalent radier/rapide (SRR) retenue (m²) TAC global en nombre d'œufs TAC Saumon de printemps (2019) TAC Castillon (2019)
COUESNON 110 794 191 674 10 83
GOUET 12 965 27 745 2 12
LEFF 72 305 189 439 10 82
TRIEUX 213 733 568 530 31 245
JAUDY 47 561 137 927 7 59
LEGUER 197 283 911 447 49 393
DOURON 95 451 281 580 15 121
DOURDUFF 32 195 109 141 6 47
JARLOT 39 615 240 859 13 104
QUEFFLEUTH 68 512 416 553 22 179
PENZE 106 735 657 488 35 283
FLECHE 35 163 119 203 6 51
ABER WRACH 40 357 136 810 7 59
ABER ILDUT 42 954 145 614 8 63
ABER BENOIT 31 453 106 626 6 46
ELORN 164 699 932 196 50 402
MIGNONNE, CAMFROUT, FAOU

67 855

230 029 13 99
AULNE 252 659 240 026 13 103
GOYEN 53 603 233 173 13 100
ODET JET STEIR 249 049 1 125  701 61 485
AVEN 142 686 408 082 22 176
BELON 25 517 86 503 5 37
ELLE 669 028 2 254 624 121 971
SCORFF 229 027 776 402 42 334
BLAVET 352 947 603 586 33 260
KERGROIX 22 615 49 527 3 21
TOTAL 3 417 799   603 4 815

 

Les TACs sont calculés selon une méthode mise au point par Prévost et Porcher en 1996 qui permet de définir sur chaque bassin en année moyenne :

  • la dépose d’œufs nécessaire au maintien du stock,
  • la production en smolts et le retour en adultes à attendre,
  • le potentiel exploitable maximum ou Total Autorisé de Captures (TAC) à fixer pour garantir une dépose d’œufs suffisante à la fin de la saison de pêche et le maintien du stock au niveau optimal.

La méthode fait intervenir des paramètres propres à chaque bassin :

  • la taille du système de production, mesurée en surface de production de juvéniles ou surface équivalente radiers-rapides (SRR en m2).Les informations sont issues des surfaces de production cartographiées.
  • la capacité d’accueil ou densité de juvéniles que l’unité de surface de production (SRR) est susceptible d’abriter. La capacité d’accueil est issue des résultats des suivis indices d’abondance. L’indice moyen pondéré de chaque bassin est comparé à la valeur moyenne sur la même période de l’indice du système de référence (le Scorff) (0.045 smolt/m² - Prévost E., 2015).
  • la productivité, ou capacité du système à transformer une dépose d’œufs donnée en un grand nombre de smolts.La valeur estimée conservatoire est basée sur les résultats des suivis du Scorff (1 smolt pour une dépose de 51 œufs – Prévost E., 2015).

Télécharger la Lettre d'information du bilan 2011 et 2012 de la pêche du saumon en France (ONEMA - FNPF)

Télécharger la Le document de révision des TAC pour la période 2016-2017 (M.A. Arago - ONEMA, 2015)

 

Des fiches synthétiques faisant l'état des populations de saumon sur chaque cours d'eau disposant d'un TAC ont été réalisées en 2015 par Bretagne Grands Migrateurs et l'Onema. Elles permettent d'avoir les détails des données cartographiques et des données d'indices d'abondance sur chaque territoire, ainsi que l'historique des captures depuis 1987, données fournies par le Centre National d'Interprétation des captures de salmonidés.

Télécharger la La fiche saumon sur l'Aulne (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur l'Aven et le Belon (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur le Blavet (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur le Couesnon (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur le Dourduff, Jarlot et Queffleuth (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur le Douron (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur l'Ellé et l'Isole (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur l'Elorn (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur la Flèche et les Abers (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur le Gouët (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur le Goyen (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur le Jaudy (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur le Kergroix (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur le Leff et le Trieux (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur le Léguer (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur la Mignonne, Camfrout et rivière du Faou (BGM - ONEMA, 2015)

Télécharger la La fiche saumon sur l'Odet, Jet et Steïr (BGM - ONEMA, 2015)

 Télécharger la La fiche saumon sur la Penzé (BGM - ONEMA, 2015)

 Télécharger la La fiche saumon sur le Scorff (BGM - ONEMA, 2015)

 Télécharger la La fiche saumon sur le Yar (BGM - ONEMA, 2015)