Projet SAMARCH pour mieux connaître et gérer les salmonidés

Publié le 29 Janvier 2018 dans Actualités
Projet SAMARCH pour mieux connaître et gérer les salmonidés

SAMARCH - Gestion des salmonidés autour de la Manche (Salmonid management round the Channel)

Pour une meilleure gestion de nos saumons et truites de mer dans les estuaires et les eaux côtières

 

Lancé le 16 janvier dernier, le projet SAMARCH (Salmonid Management Round the Channel - la gestion des salmonidés dans la Manche) vise à fournir de nouvelles connaissances scientifiques pour améliorer la gestion des saumons et des truites de mer (salmonidés) dans les estuaires et les zones côtières sur le littoral français et anglais de la Manche.

 

SAMARCH est un projet transfrontalier financé à 69% par le programme Interreg France (Manche) Angleterre de l'Union Européenne (intégré au Fond européen de développement régional) sur une durée de 5 ans (mi-2017 - mi-2022). Il mobilise 10 organisations partenaires, cinq en France et cinq au Royaume-Uni, avec le Game & wildlife Conservation Trust (GWCT) en tant que partenaire pilotant l'ensemble du projet. Les autres partenaires sont l'Institut national de recherche agronomique (INRA), les universités de Bournemouth, d'Exeter et d'Agrocampus-Ouest, le Salmon & Trout Conservation, l'Agence française pour la biodiversité (AFB), Normandie Grands Migrateurs (NGM) et Bretagne Grands Migrateurs (BGM).

 

Le projet mobilisera des installations de pointe pour la surveillance des poissons sur 5 fleuves côtiers, afin de quantifier les facteurs de pressions exercés sur le saumon et la truite de mer dans le sud de l'Angleterre et le nord-ouest de la France. Ce suivi s'appuiera sur les installations déjà existantes et de nouveaux dispositifs de suivi sur la Frome (UK) (freshwater Biological Association's river laboratory), sur le Tamar (UK) (Agence pour l'environnement), sur l'Oir (Manche), le Scorff (Morbihan) ((INRA, et fédération de pêche du Morbihan)et la Bresle (Seine-Maritime) (AFB et EPTB Bresle).

 

Le projet permettra d'étudier le comportement des salmonidés dans les estuaires et les eaux côtières afin d'identifier les sources de mortalité. Des analyses génétiques permettront de cartographier les habitats de la truite de mer en Manche et fourniront de nouvelles informations pour améliorer les outils utilisés par les administrations et les gestionnaires en Angleterre et en France pour la gestion de leurs stocks de truites de mer.

 

Le GWCT offre une récompense de 50 € à quiconque trouvera et conservera unetruite de mer de taille légale portantun marquage électroniqueinterne.Pour obtenir la réponcompense, il faudra fournir lepoisson et la marque et donner la date etlelieu précis delacapture (contact : tags@inra.fr).

 

Lors de la réunion de lancement du programme le mardi 16 janvier 2018 à Southampton (UK), le responsable du projet SAMARCH au GWCT, Dylan Roberts, a indiqué :

"Il s'agit d'un réel effort concerté pour faire démarrer ce projet. Cela a nécessité de la patience et de la persévérance. Il a fallu 2 ans et demi au total pour monter le projet qui a été approuvé en mai 2017. Mais, la tâche la plus difficile commence maintenant."

[...]

"Le projet s'inscrit dans un contexte de diminution de l'abondance des saumons et des truites de mer de près de 70% depuis les années 70 dans l'Atlantique Nord. Ces poissons jouent un rôle majeur dans les écosystèmes côtiers et les rivières et ont une importance économique considérable via la pêche en Europe qui est estimée à 1,2 milliards d'euros par an."

[...]

"La gestion des populations de saumons et de truites de mer s'est essentiellement concentrée sur l'environnement en eau douce au cours des 30 dernières années. Toutefois, au cours de cette même période, la survie du saumon en mer a diminué de 50% pour atteindre 5% en moyenne.Il est donc impératif de renforcer nos efforts et de faire tout notre possible pour comprendre les sources de mortalité et de pouvoir espérer agir pour les limiter. Grâce à l'utilisation de nouvelles technologies, le programme SAMARCH va permettre d'apporter de nouvelles connaissances pour améliorer la gestion et la protection des saumons et des truites de mer dans les estuaires et les eaux côtières."

[...]

"Au cours des cinq prochaines années, grâce à notre collaboration avec nos partenaires du projet, l'Agence pour l'environnement au Royaume-Uni et l'AFB en France, nous visons à améliorer la gestion du saumon et de la truite de mer en Manche, à produire de nouvelles informations et à développer des nouveaux outils pour améliorer les mesures de gestion actuelles."

 

Pour en savoir plus sur le programme SAMARCH